...Bienvenue sur le site de l' autonome universitaire du Lot et Garonne

"Coronafolie" (*)
Parmi des dizaines d'appels ces derniers jours...

-Des élèves de lycée s’échangent leurs vêtements pendant le cours. Leur professeur leur rappelle les consignes sanitaires. Notre adhérente se fait insulter par ces élèves !

-Une enseignante est diffamée sur les réseaux sociaux par une mère d’élève, car son enfant a les mains abîmées par leur lavage régulier. Pourtant cette collègue ne fait qu’appliquer le protocole !

-Un agent de cantine apprend qu’elle a la COVID 19. Le nécessaire est immédiatement fait par les élus, les enseignants, auprès des familles. Notre adhérente reçoit de la part de parents mécontents : « elle a traîné où ? »

-Un photographe lors de la photo de classe, a remis en place le masque d’une élève. Sa mère fait un scandale et accuse l’enseignante et la directrice d’être toutes les deux responsables du geste du photographe !

-Une mère d’élève fait un scandale devant l’école, car elle ne veut pas que son enfant prenne le même passage que ses camarades, à l’entrée (parcours défini selon le protocole) de crainte qu’il soit contaminé.

-Un père d’élève est très virulent avec l’enseignant de son enfant. Il refuse que son fils porte le masque en continu pendant la classe...

Il faut dire STOP !

Si nous comprenons la situation difficile que toutes et tous traversons, nous tenons à réaffirmer que de tels propos, de telles menaces, de telles insultes que subissent les enseignants, les personnels de service, les élus locaux, les personnels de direction, les surveillants..., ne sont pas acceptables.

Nous notons une augmentation du nombre de parents en perpétuelle recherche de conflits. Malgré toutes les réponses apportées, les réunions, les tentatives de médiations toutes plus chronophages et usantes les unes que les autres, rien n’y fait ! Et cela se termine parfois devant la justice.

Il faut alors agir avec discernement et efficacité. L’accompagnement est primordial face à de telles situations.

La gestion d’élèves violents est compliquée par le contexte sanitaire. Certains élèves n’hésitent pas à régler leur différend avec un enseignant en propageant des accusations totalement mensongères, y compris à caractère sexuel. Plusieurs professeurs du secondaire nous ont contactés ces deux dernières semaines, exprimant leur colère et surtout leur désarroi face à ce genre de comportements ignobles. Des plaintes ont été déposées.

 

Quitte à nous répéter, il faut rappeler l’importance de l’écoute, de l’accompagnement et du soutien qui sont aussi nécessaires que l’ouverture de dossiers et la transmission à nos avocats.

En cas de problème : CONTACTEZ-NOUS immédiatement au 06.68.83.12.57 ou par mail : autonome47@wanadoo.fr

PROTEGEZ-VOUS ! Les semaines à venir peuvent être difficiles. Vous pouvez encore souscrire à l’Autonome 47, en téléchargeant le bulletin d'adhésion sur notre site.

 

N’hésitez pas à consulter notre site Internet, mis à jour régulièrement !

  (*) expression utilisée par une adhérente directrice d'école...

Maurice RAIFFÉ

Président de l’Union des Autonomes

 

 

palette.png

 


Contacts

Par téléphone :

05 53 66 00 07

06 68 83 12 57

 

Messagerie.électronique :

autonome47@wanadoo.fr

.

Adresse:
(Clic pour visualiser)
47000 AGEN
.

Ouverture des.bureaux :

Permanence le mercredi après-midi

.(Réception des adhérents uniquement sur.rendez-vous en raison de la crise sanitaire.)

Calendrier
L'Autonome Universitaire est bien l’Autonome historique, associative et solidaire
qui existe depuis le 28 avril 1931 en Lot et Garonne.
L'Autonome Universitaire fait partie de l' Union des Autonomes.
 
Cliquer sur le logo pour accéder au site de l'union des Autonomes.

^ Haut ^